« Français, vos pubs sont plus drôles que vos films | Accueil | Sarkozy devient de plus en plus polyglotte »

11 juillet 2008

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c65d453ef00e553b0c8108834

Voici les sites qui parlent de Pour les Français, critiquer, c'est aussi vital que respirer :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

lavérité

hé bien les Français qui critiquent la Suisse alors que cette dernière leur offre un salaire qu'ils n'auraient jamais chez eux je ne les retiens pas. Les petits merdeux de Français de ce type là qu'ils s'en aillent ! les Français ne font que critiquer et ils feraient mieux de déblayer devant leur porte. C'est assez la merde dans leur pays. A vous Français qui critiquez la Suisse, retournez chez vous avec votre merde !!!

kennysoares

je dois critiquer la societe francais mai je c pas koi mettre si vou pouve r maider

Lucas Clermont

D'ailleurs je crois me rappeler que vous êtes 100% français — comme tous les Français — et seulement à moitié suisse. J'attire toutefois votre attention sur le cas des Allemands ; ainsi ma femme allemande ne cesse de se plaindre de moi, en permanence, à tous propos et soyez sûr que pourtant je suis un type bien.

Franz Montagnon

Hello,

Eh oui, c'est tellement vrai !
Moi-même Français et vivant depuis plus de 40 ans à l'étranger, je m'aperçois que le "gueulard" de service est toujours le Français.

Le Français critique et réfléchit ensuite. Il n'a aucune tolérance : un Gaulois quoi !!! Pour n'importe quoi : rater un bus, se tromper d'endroit, ne pas avoir ce qu'il veut.
D'ailleurs, par ironie, on dit que le Français sans son camembert et sa baguette est perdu.

Franz Montagnon

David

Bon, allez, je compense : pour connaître tous les clichés des Suisses, canton par canton, rendez-vous ici : http://largeur.com/expArt.asp?artID=2030

Erache

Qui ne râle pas n'est pas français... woué !

tarmine

hum... peut être ne pas faire de generalité? c'est peut être dans un groupe particulier, mais...
je crois que je n'aimerais pas "réussir" ma vie sociale, alors...

ShereKhan

C'est bien la critique négative qui est répandue en France. En témoigne entre autres exemples la fortune des "blonde jokes" qui, bien que n'étant pas des plaisanteries d'origine française, ont connu dans ce pays un succès extraordinaire; au début une critique de la femme stéréotypée et à la main des hommes, elles y sont devenues un exercice de dénigrement systématique d'autrui dans lequel on rivalise d'inventivité pour défouler son propre malaise. L'explication est qu'en France, on hait tout ce qui a trait à la communauté; c'est paraître être dans le coup que de lui nuire ou de se situer à l'encontre. Si tu es négatif à l'égard de la communauté, tu es profond. Relève du même phénomène le dénigrement des mouvements de jeunesse, pourtant un outil superbe d'intégration sociale - quitte à ce qu'une candidate à la présidentielle redécouvre ingénument les mérites d'éventuelles "structures paramilitaires"...

Stéphane Gallay

Curieux cet amalgame entre critique et négativité; ce n'est pas la première fois que je vois ça, d'ailleurs.

Une critique n'est pas forcément négative et n'a pas non plus à être obligatoirement comprise de façon négative.

Du reste, si on veut donner dans l'amalgame, les Français critiquent, les Genevois râlent, les Anglais persiflent et les Américains regrettent que tout ne soit pas comme chez eux. Bienvenue dans l'humanité!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Sylvain Besson, correspondant du «Temps» en France, vous fait découvrir les coulisses du pouvoir et ses meilleures adresses parisiennes.


mars 2010

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Les liens

WWW.BAKCHICH.INFO
Un spécialiste des sujets d’investigation (corruption, financements occultes…) qui nourrit de grosses ambitions de croissance.

WWW.RUE89.COM
Fondé par des anciens de «Libération», il s’est fait connaître par quelques scoops (Cécilia n’a pas voté au second tour…) «oubliés» ou censurés par les grands médias.

WWW.MEDIAPART.FR
Créé par l’ancien rédacteur en chef du «Monde», Edwy Plenel, le site vise à exporter le format «quality paper» sur le web.

WWW.NOUVELOBS.COM
Un des sites d’information les plus réactifs et les mieux achalandés.

BONDY BLOG
Le spécialiste de toutes les banlieues, créé à l'origine par des journalistes du magazine suisse «L'Hebdo».

LA DISTINCTION
De l'humour suisse et (presque toujours assez) fin. Si, si, ça existe.