« Quelques nouvelles… | Accueil | La vie d’expatrié »

14/09/2010

Introduction

Là-bas, on ne parle pas de séisme. On évoque pudiquement «le 12 janvier». Le jour où la terre a tremblé. Cet après-midi-là, Haïti a perdu plus de 250 000 citoyens et Port-au-Prince a changé de visage pour toujours. «Le Temps» a souhaité suivre la reconstruction au plus près des habitants de l'île. Chaque semaine, quatre d'entre eux content leur quotidien, leurs états d'âme et ce qu'ils perçoivent de la réfection haïtienne.

Galeries de photos

Lien