« Comment conduire les mercenaires à respecter les droits de l'homme? | Accueil | Le droit à l'alimentation à Cuba selon Jean Ziegler »

11/03/2008

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c65d453ef00e550ede7188833

Voici les sites qui parlent de Xinran, les jeux et le dalai lama :

Commentaires

Etudiant chinois

Une lettre ouverte d’un chinois pour M. Sarkozy
Monsieur le Président de France Sarkozy,

Bonjour.

Je vous adresse cette missive, en raison des attaques de nos organes de propagande dont vous avez été la cible ces derniers jours. Mais vous êtes resté zen et tolérant vis à vis de toutes les violences verbales provenant des « jeunes patriotiques chinois ». Ces jours ci, de nombreux compatriotes effrontés ont manifesté contre vous en empruntant le nom du peuple, ils vous ont accusé de « blesser le sentiment national » des chinois. Ils vous ont insulté , votre famille et votre pays. Il faut savoir que ce type d’ insultes est une des spécialités chinoises. Hier, notre vice-ministre des affaires étrangères qui parle au nom tous les chinois pour avertir sévèrement la France. Ceci est inacceptable en tant que membre du peuple chinois. Je me sens insulté, mon sentiment personnel est blessé, car ces personnes me « représentent » toujours en dépit de ma volonté. Mon esprit libre, ma dignité humaine m’a incité à vous écrire pour vous exprimer mon opinion, et ainsi pour vous montrer la façon qu’un chinois ordinaire pense de vous et de votre pays.

Monsieur Président, vous avez rencontré le chef spirituel exilé Dalaï Lama, vous avez abordé certains sujets « sensibles » malgré la protestation du gouvernement chinois. Grace à cette rencontre, le Dalaï Lama a pu s’exposer devant les médias du monde et exprimer ses opinions sur le sujet tibétain. Cependant, aux yeux des jeunes nationalistes chinois, le Dalaï Lama est un indépendantiste opiniâtre, utilisant à coup sûr un discours séparatiste. Par le seul fait que cette rencontre est un signe de soutien pour l’indépendance du Tibet . Pour cette raison les jeunes nationalistes chinois vous haïssent au plus profond d’eux mêmes. Ils ont tenté de boycotter les produits français. Voici leur logique : le Dalaï Lama est ennemi de l’Etat, vous rencontrez le Dalaï Lama, cela signifie que vous êtes l’ami du Dalaï Lama, comme « l’ami de notre ennemi est notre ennemi aussi », du coup la France est devenu un pays d’ennemis aux yeux des nationalistes chinois, ainsi les produits du pays ennemi sont à boycotter.

Cependant il y a un effet contradictoire à cette ostracisme. Les nationalistes ont déjà boycotté les produits japonais, malgré çà, les voitures japonaises sont de plus en plus nombreuses sur la route. Ils ont mis en quarantaine les produits américains, finalement les produits de marque américaine tels que Nike, McDonald's, KFC et Coca Cola se vendent comme des petit pains. Le fait qu’ils boycottent les produits français, à mon avis ,est plutôt une bonne nouvelle pour les fabricants français. Selon les expériences précédentes, les marques françaises vont augmenter la part de marché en Chine. Cet effet contradictoire de boycott est-il incompréhensible ? A mon avis, cette menace d’ostracisme est une farce, car ceux qui déclarent le boycott n’ont pas de pouvoir d’achat, ils n’auront jamais la chance d’ acheter un sac authentique de LV, alors que ceux qui sont capable d’acheter des produits français ne veulent pas abandonner le privilège de savourer les produits français. Les responsables de cet acte, ont-ils l’idée de résister à un Coca Cola quand ils ouvrent leurs frigos?


Monsieur le Président de la cinquième République Française, je vous dois toutes mes admirations pour les efforts que vous avez fait à l’égard du respect des Droits de l’Homme. Je sais que les Droits de l’Homme ont une valeur fondamentale pour votre pays. Ceci permet à la France à donner son influence à toutes les civilisations du monde. Le 26 août 1789, l’Assemblée Nationale Française a promulgué la « Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen », dans l’article 1 de celle-ci, est indiqué « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ». Cette valeur de l’égalité exclut la discrimination et les privilèges, même aujourd’hui elle éclaire des voies de développement des civilisations. Elle est un enjeu non seulement de l’honneur pour la France mais aussi une bénédiction pour le monde.


Depuis deux cents ans, l’effort et l’effet que la France a mené sur le respect des Droit de l’Homme est remarquable, même si ce n’est pas parfait mais la France mérite son nom de défenseur des Droits de l’Homme. La France a tout à fait le droit de faire entendre sa voix pour ceux qui violent les Droits de l’Homme, comme a déclaré M. Sarkozy le jour de sa victoire à l’élection présidentielle, « Je vais faire du combat pour la défense de notre planète… Je veux que partout dans le monde les opprimés, les femmes martyrisées, les enfants emprisonnés ou condamnés au travail sachent qu’il y a un pays dans le monde qui sera généreux pour tous les persécutés, c’est la FRANCE ». Parce que les Droits de l’Homme sont une des valeurs universelles du monde, la cause sur les Droits de l’Homme nécessite la participation de tous les pays, en se surveillant mutuellement et en s’échangeant de la coopération. Tous les pays qui considèrent que les Droits de l’Homme est une affaire interieure sont probablement des pays qui ne les respectent pas. Selon cette logique de non-ingérence, même si un dictateur massacre son peuple, les autres pays doivent reste silencieux. N’est-ce un rêve idéal pour les tyrans sanglants ?


M. le Président, sous votre gouvernance, la France baigne dans le soleil de la démocratie, chez vous la liberté fleurit, les cultures sont éblouies de l’abondance. L’amour est une musique permanente comme la coulée de la Seine. Depuis toujours, la France est réputée pour son ouverture et sa tolérance. De nombreux artistes se rassemblent en France pour s’échanger des idées, la France est renommée pour le Paradis d’artistes. A ce moment même, je pense à un écrivain d’origine chinois mais vit en France, Gao Xinjian, il a reçu le titre du prix de Nobel littérature en 2000. Dans son discours titré « La raison d'être de la littérature », il a dit : « Je dois aussi remercier la France qui m’a admis en son sein. Dans ce pays glorieux par sa littérature et ses arts, j’ai trouvé des conditions de création libre, ainsi que des lecteurs et des spectateurs. »

La France est libre, ouverte, et harmonieuse. La France est un collecteur des talents. La France est charmante.

Je ne peux pas dissimuler mon amour envers la France. J’aime le vin français, j’aime les parfums, j’aime les biscuits de Danone, et J’aime la Peugeot 607, j’aime les crèmes de VICHY, j’aime les shampoings de l’Oréal, j’aime les chemises de Armani, j’aime les jeans de CHEVIGNON, j’aime l’ange du grand écran Sophie Marceau, J’aime l’artiste de football Zidane, j’aime Descartes et sa maxime « je pense, donc je suis », j’aime Montesquieu, j’aime aussi Voltaire et sa pensée « Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. », j’aime prendre une tasse de café français et lit un livre français tel que l’amant de Marguerite Duras ou le petit prince d’Antoine de Saint-Exupéry en écoutant des chansons françaises.

Je suis envieux des français, ils sont tellement aisés, élégants et paisibles, ils sont heureux, savoureux de la vie. Comme dit Michel de Montaigne, «Notre grand et glorieux chef-d’œuvre, c’est de vivre à propos. » C’est vrais, pour vous, la vie est glorieux, mais pour moi, vivre signifie sans dignité et l’humiliation. M. le Président, vous ne saurez peut-être pas dans mon pays, les citoyenneté n’existe pas dans la réalité, la situation des droits de l’homme est sinistrée et désespérée. Je suis né dans ce pays, je suis honnête, courageux, je respecte tous les devoir d’un citoyen, mais ce pays ne m’a jamais traité comme un citoyen, ils me considèrent toujours comme un malade qui n’est pas capable de réfléchir. Ils veulent toujours décider à ma place en dépit de ma volonté. Ils veulent toujours me représenter sous le nom de « servir le peuple » sans que je lui donne mon autorisation.

Depuis que j’était un « jeune pioneer communiste » il y a vingt ans, on m’a laissé toucher à tous les péchés tels que le tabagisme, l’alcoolisme, les jeux d’argent, mais on nous a jamais laisser toucher le bulletin de vote, c’est comme si le bulletin de vote est un péché interdit. Hélas.

Obama a dit que « chacun a son rêve », mon rêve est d’avoir de droit de voter.

La nuit s’est assombrie, je termine ma lettre. J’attends un jour que mon rêve puisse être réalisé, à ce jour-là, je vous réécrirais.


Nicaixixi


2008.12.08

kaddache

Bonjour,
PM COURRIER PmObjet : Titre du message : je pense pas que il ya la justice on france 26/12/2008 c'est avec toute ma considération et mon respect le plus profond que j'adresse à vous Madame, Monsieur, Je vous fais part d'un problème que j'ai eu avec le consulat de France à Alger; je vous prie de le diffuser envers toutes les institutions pouvant m'aider et aider d'autres concitoyens lesés comme moi,victimes de l'injustice d'une administration zélée. Lettre ouverte à Monsieur son excellence le Consul de France à Alger. Où sont vos 150 000 visas Monsieur le Consul ? En lisant votre déclaration au journal El-Watan du 16 juin 2006 ou vous annonciez plus de facilités et plus de visas pour les algériens désirant se rendre en France, j’ai pris mon courage a deux mains et j’ai préparé, payé le chèque pour les frais et envoyé mon dossier au consulat de France à Alger avec le plus grand espoir d’avoir enfin un visa. Une semaine après, je reçois une lettre du consulat me demandant de refaire le chèque. Les fraisde visa ont augmenté. Je me suis exécuté le jour même. J’ai refait le chèque avec la somme indiquée, non sans payer encore des frais supplémentaires exorbitants au profit de la banque. Trois mois plus tard, toujours aucune réponse. J’ai appelé puis faxé et envoyé par courriel plusieurs fois des réclamations. J’ai même envoyé ma plainte au service des visas à Nantes. La réponse est arrivée un mois plus tard (quatre mois en tout). Un vulgaire papier me notifiant le refus de m’octroyer un visa sans aucune autre explication avec bien sûr la confirmation que mon chèque de frais non remboursable évidemment a été encaissé. J’ai été foudroyé, fou de rage. C’était mon troisième dossier recevant le même sort. Une année d’attente, un mois de salaire de frais perdus pour rien, et autant de frustration. C’est un injuste. Je me suis senti humilié, diminué, et impuissant devant le zèle d’une telle administration qui ne vous donne même pas d’explication. En fait, je suis plus torturé par l e fait de ne pas savoir le pourquoi du refus. Jugez-en vous-! même Monsieur le Consul ! Je suis âgé de 45 ans, père de famille, j’ai 3 enfants, je suis fonctionnaire (28 ans d’expérience), et j’ai demandé un visa de court séjour (un mois durant mon congé annuelle) pour rendre visite à une amie. C’est elle qui m’a envoyé une attestation d’accueil avec prise en charge en bonne et due forme. Je ne l’ai pas vu depuis des années. Elle sortait d’hôpital, j’avais jugé que c’était le moment opportun pour lui rendre visite et m’enquérir de son état. J’avais réuni toutes les pièces nécessaires au dossier et payé les frais exigés. En somme, un dossier complet répondant à toutes vos exigences. Malgré cela, un refus de délivrance du visa m’est notifié et ce pour la troisième fois. Je pense qu’il y’a là un problème que je n’arrive pas à saisir. Ils ont été délivrés à qui ces 150 000 visas/an ? Et sous quelle conditions. Pour quoi j’en suis exclu malgré la qualité de mon dossier ? Je c omprends qu’en ces temps d’insécurité, de terrorisme international , et surtout du problème l’immigration clandestine que la France a le droit de protéger ses frontières et contrôler tout étranger entrant sur son territoire. Mais moi, je suis loin de constituer une menace pour quiconque et tout aussi loin d’être un émigré potentiel. J’ai déjà eu avant des visas, je suis entré et sorti de France tout en respectant les délais de mes visas, chose qui peut être vérifiée. Pour vous dire que l’idée de quitter mon pays est tout à fait exclue sous aucun prétexte que se soit. Je suis heureux dans mon travail et dans mon pays. Je ne vous cacherai pas non plus que je ne porte pas vraiment la France dans mon cœur. Je ne pourrais oublier plusieurs membres de ma famille martyrs de notre guerre de libération. Ma seule et unique raison de vouloir me rendre dans votre pays est de visiter une amie malade. J’ai toujours considéré la France comme étant un pays de droits de l’homme, un pays exemp le qui œuvre envers la promotion des droits de l’homme. Rendre vi site à ses amis même séparés par des frontières, n’est-il pa! s un droit essentiel de tout être humain ? A la lumière de ce qui précède, je tiens à attirer l’attention de votre excellence sur la validité des critères qu’appliquent vos service pour la délivrance des visas et surtout leur probité. Certaines rumeurs persistantes sur la place d’Alger parlent de 5000 ou même 6000 Euros pour un visa de cours séjours. Après l’injustice dont j’ai été victime, difficile de ne pas les croire. A cet effet, j’espère que des mesures correctives réelles seront prises et qu’il soit mis fin à tout commerce de visas. Et qu’il soit délivré des visas aux personnes qui le méritent. Ce qui peut-être me donnera le courage de présenter un quatrième dossier. Mes salutations. Bordj-Ménaiel le : 26/12/2008. (kaddache hocine apc de bordj menaiel wilaya de boumerdes 35200 algérie) M. KADDACHE Hocine

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire